Nouvelles de San Ignacio de Moxos en Bolivie

Publié le 16 Juin 2013

La bibliothèque de San Ignacio

La bibliothèque de San Ignacio

Jeudi 21 mars, 5h30. Serge Pütz (de l'ONG Luxembourg-Pérou) et moi-même sommes au Findel, prêts à embarquer avec comme destination San Ignacio de Moxos, en passant par Amsterdam, Sao Paolo, Santa Cruz de la Sierra (avec une courte halte chez le Père Jorge) et Trinidad. Nous avons comme mission de faire une visite d'évaluation du projet de construction de la bibliothèque.

Nous devons arriver le vendredi en fin de journée à San Ignacio, si tout va bien... ce qui n'est pas le cas! Le vol pour Amsterdam est annulé. Nous sommes déroutés par Paris et nous arrivons le samedi midi à San Ignacio.

La saison des pluies n'est pas terminée et les dernières averses ont provoqué la coupure de la piste qui relie Trinidad à San Ignacio. Nous prenons donc un petit avion pour faire ce dernier tronçon, ce qui nous permet de voir les vertes plaines entrecoupées d'étendues d'eau dans lesquelles se reflètent les nuages. Spectacle à couper le souffle.

Nous sommes accueillis comme des rois, comme d'habitude. Par Maria Luisa de la Fondation Culturelle, par Bernardo, jeune jésuite bolivien, par Erwin et Juan Pablo, jeunes novices; et par Nadia et Maria Eugenia, deux jeunes volontaires argentines. Le Père Franz est à San Francisco de Moxos pour le dimanche des Rameaux et sera de retour à San Ignacio mercredi.

Serge devant repartir déjà le mardi en fin de journée, le programme des visites commence tout de suite. Nous enchaînons donc les visites, les réunions officielles et les réunions de travail.

Le chantier avance très bien, la construction est terminée à 85%. Aux dires de l'entrepreneur, il manque à peu près un mois (ce que je peux peux confirmer aujourd'hui; le bâtiment est terminé et ils en sont à l'équipement et aux finitions).

Nous rencontrons l'architecte et le conseil municipal. Et puis, nous avons quelques réunions avec l'ONG Hoyam Moxos, qui est responsable de la gestion et du suivi du projet de construction. L'analyse des documents, des factures et des justificatifs démontre que la gestion est exemplaire et efficace.

La partie mission touche à sa fin et le bilan est extrèmement positif. La fin du projet s'annonce particulièrement bien et l'inauguration du bâtiment est prévue pour la semaine avant la fête de Saint Ignace, fin juillet. Une délégation du Christ-Roi est invitée. Avis aux amateurs!

Serge repart vers Luxembourg, et moi je reste une petite semaine de plus afin de vivre la Semaine Sainte sur place. Moments inoubliables. A partir du mercredi soir, les processions s'enchaînent les unes derrière les autres, les célébrations se suivent et ne se ressemblent pas. Les membres du cabildo indigenal, les mamitas, les groupes de jeunes passent des heures à préparer et décorer chacun leur statue pour participer aux multiples processions. Fleurs, bouts de papiers colorés, rubans... Chacun apporte sa part. C'est un mélange de foi simple et de dévotion profonde. Ça me remue profondément.

Le cierge pascal est le fruit d'une collaboration internationale. Le Luxembourg, l'Inde, la Bolivie et l'Argentine sont rassemblés autour une table pendant une heure pour le décorer le samedi après-midi. Beaucoup de concentration, de bonne humeur, d'expérimentations pour faire tenir les décos. Un moment de partage et de communion.

Après la veillée pascale, c'est la joie qui éclate, la fête qui commence. Les gens se tombent dans les bras les uns des autres. La nuit est longue!

Dimanche, dernier jour avant de remettre le cap sur Luxembourg, excursion avec Chucho dans une communauté à proximité de San Ignacio et puis barbecue chez Toño et Raquel, avec tous les musiciens de l'école de musique, avec le Père Franz et le Frêre Joaquin qui vient de fêter ses 83 ans. Moment de détente, dans lequel nous nous disons l'impatience de nous retrouver à Luxembourg en novembre.

Je repars le lundi de Pâques et j'arrive à Luxembourg mercredi après-midi, fatigué, mais la tête et les yeux pleins d'étoiles.

Etienne

Rencontres avec le conseil municipal et l'entrepreneurRencontres avec le conseil municipal et l'entrepreneur

Rencontres avec le conseil municipal et l'entrepreneur

Les mamitas préparent les statues pour la procession du Saint SacrementLes mamitas préparent les statues pour la procession du Saint Sacrement

Les mamitas préparent les statues pour la procession du Saint Sacrement

Processions des enfants et des mamitasProcessions des enfants et des mamitas

Processions des enfants et des mamitas

Publié dans #Rencontres

Commenter cet article